L’équilibre ville campagne est essentiel, rétablissons le !
contactadherezSoutenez-nousMentions légalesCopyright 2013 P'tit Gry Communication
Ce regroupement de réseaux fait forcément boule de neige, regroupant aussi les entreprises et les commerces, donc aussi les emplois, donc les gens, les transports en commun et les réseaux routiers, les villes s’agrandissant encore plus, avec de nouveaux quartiers, les banlieues s’étoffant de zones commerciales, industrielles et artisanales immenses.
Et dans les campagnes... ? plus rien, la désertification, l’abandon général, les entreprises et les commerces partent, les habitants suivent et c’est pareil partout dans le monde... vous en voulez la preuve ? alors cliquez ici !

Aujourd’hui encore en France cette concentration continue, des entreprises autrefois publiques, maintenant privatisées comme par exemple la poste, ayant fermé une bonne partie de ses guichets dans les villages, il en va de même pour les banques et les assurances, les petits commerces de proximité, le pire étant de voir fermer des écoles de village, et oui, s’il n’y a plus d’habitant, il n’y a plus d’enfant.

Il faut s’imaginer qu’il y a environ deux siècles de ça, 90% des gens vivaient dans les campagnes, aujourd’hui c’est le contraire, la concentration dans les villes représentant 90% de citoyens, alors bien sûr ça pose des tas de problèmes dans ces villes, manque de place, bruit, pollution, stress, insécurité, mitoyenneté, etc....

Et bien moi, je veux et je sais comment rééquilibrer tout cela.
Grace à la politique sociale et économique que je veux pour la France, je parle plus particulièrement de l’Ad’Ex, je vais rétablir l’équilibre. Il y a quelques mois, je dévoilais mes volontés en ce qui concerne le logement, voir « LOGEMENT VOUS VOULEZ DE VRAIES EVOLUTIONS » , ces solutions liées à L’Ad’Ex permettant une politique du logement exclusivement portée dans les villages des pays de France, tout en apportant des garanties sociales vitales à chacun. La vraie force de tout cela, c’est qu’au départ, l’Ad’Ex va permettre à tous ceux qui le désirent de s’installer dans les campagnes, sans avoir pour autant besoin d’argent, l’Assurance d’Existence garantissant l’essentiel à tous. Ainsi, là où je permets à des communes de retrouver leur vigueur d’antan, je recrée de l’économie, les nouveaux villageois s’investissant, créant de nouvelles dynamiques, des commerces, des entreprises ainsi que des services de proximité, le vrai gain de tout cela étant à terme, de voir des écoles ouvrir de nouveau. Tant qu’aux réseaux, ces fameux réseaux cause de tous ce déséquilibre, et bien nous allons les faire évoluer, rendant les futures habitations les plus autonomes possible, nous en avons largement les moyens, je m’y suis d’ailleurs engagé dans mon programme pour 2017 : "Non à la dépendance de l’Europe en matière d’énergie, oui à des solutions durables faites d’intelligence, de vent, de soleil et d’eau."

ET LES VILLES DANS TOUT CELA ?
Et bien c’est le moment de revoir l’urbanisme, profitant de cette immigration vers les terroirs pour créer les villes du troisième millénaire. Pour moi par exemple, plus de place dans les villes, c’est plus de place pour l’agriculture urbaine. Ainsi j’imagine aisément qu’à la place des grands ensembles de HML puissent être construites des fermes agricoles, piscicoles et maraichères. Pour le reste, je fais confiance au génie humain pour savoir avec sagesse, imaginer ce que sera l’avenir des villes, plus aérées, plus propres, plus en phase avec la vie de chacun, faites de quartiers boisés et pourquoi pas de champs de blé et de moissons urbaines invitant les habitants et les écoliers à participer.

NOUS AVONS LES MOYENS DE METTRE TOUT CELA EN PLACE, C’EST JUSTE UNE HISTOIRE DE VOLONTÉ POLITIQUE.

Il va de soi que ces travaux d’équilibre que j’espère, ne plairont pas à tout le monde. Les villes rapportent énormément, les communes et leurs communautés brassant chaque année des millions d’euros, offrant richesses et pouvoir à ceux qui sont à leurs têtes. C’est donc à nous tous, citoyens de France d’espérer ensemble une métamorphose inspirée par une politique nouvelle, celle que je propose, celle d’une stabilité nouvelle, tout devant sans exception être créé autour de ce qui est essentiel, l’Équilibre dans nos vies faisant partie de cet essentiel.
Parmi les travaux que je m’engage à faire, il y a cet équilibre indispensable qu’il doit y avoir entre les villes et les campagnes.

Au départ ce déséquilibre n’existe que pour des raisons économiques, celles de concentrer le plus possible les réseaux autour des centres urbains. Ainsi qu’il s’agisse de l’électricité, de l’eau, du gaz, ou encore de lignes de chemin de fer, des réseaux routiers ou des services publics, pour une simple raison de coût, les politiques ont fait le choix de rassembler au maximum tous les réseaux au sein des villes. Exemple simple à comprendre : tirer une ligne électrique à la campagne sur 10 kilomètres pour un foyer, coute plus cher qu’une même ligne tirée en ville capable d’arroser 10 000 foyers.
Adhérez aux MDE
Aider à la Métamorphose
de notre société.
Soutenez les MDE
Financer et soutenir l'Évolution.
Contactez les MDE
Les Mouvements près de chez vous.
Suivez l'Evolution
Recevoir les informations des Mouvements.