En Europe
24.07.15
Migrants, nous crions notre peine!

Chaque jour en Méditerranée, des centaines de personnes perdent la vie et peu importe pour nous qui ils sont et d’où ils viennent, ils sont des êtres humains faits de chair et de sang, de sentiments, et de conscience, cette même conscience qui nous fait crier notre peine à constater si peu d’intérêt pour leur existence de la part des autorités Européennes.
L’immigration est une logique de notre siècle, nous ne pouvons pas aller contre, nous ne pouvons pas non plus monter des remparts sur nos frontières et encore moins employer une politique répressive, l’asile est une obligation dont la seule condition est juste de savoir l’accepter et l’organiser.

Retrouvez notre position et nos propositions à cette adresse :  http://gillesragnaud.20minutes-blogs.fr/archive/2014/10/23/immigration-et-accueil-sur-nos-terres-ancestrales-907336.html
Réactions aux actualités
En Espagne
15.06.15
Une «indignée» élue maire de Madrid.

S’indigner c’est bien... mais après ?
Nous avons parcouru le « programme » ou disons plutôt les volontés des « indignés Espagnoles, » et que de déceptions. Il n’y a aucune remise en cause du sens de la politique actuelle, de sa raison d’être , leurs volontés n’étant que vagues réformes restant dans le giron des modèles politiques internationaux. Pour nous, pour l’instant ces indignés vont droit sur le chemin ouvert pas Tsipras, c’est-à-dire vers des actions politico-économiques sans lendemain ‘apportant rien de particulier en terme de libertés, qu’elles soient individuelles ou collectives, n’étant là encore que des promesses sans suite.
contactadherezSoutenez-nousMentions légalesCopyright 2013 P'tit Gry Communication
En Grèce
15.06.15
Le gouvernement grec prêt à "un compromis difficile" avec ses créanciers

C’est ce que l’on appelle de la mise au pas, le gouvernement Tsipras comme les autres devant se plier aux exigences de ses créanciers... et tout cela est de sa faute et exclusivement de sa faute, celle de n’être qu’une formation de gauche radicale sans imagination et sans cran, car incapable de remettre en question les valeurs actuelles de la politique sociale et économique de son pays.Cela eu été le cas, ça aurait alors été l’ensemble de la marche de son pays qui aurait été réformée et repensée, et non seulement il aurait pu rembourser, peut-être en retard ses créanciers mais en plus il n’aurait plus eu besoin d’aides financières.
Non seulement Tsipras n’a rien fait d’autre que de suivre les règles internationales en matière politico-économique, mais en plus en suivant ces règles, il n’a su apporter à son pays la liberté que pourtant il avait promis... et comme toujours c’est le peuple Grec qui va en souffrir.
En France
19.06.15
Selon l'Insee, la croissance française va grimper à 1,2 %

Selon l'Insee, la France va connaître une accélération de la croissance en 2015 pour grimper à 1,2 %. Un pronostic qui rejoint la prévision de la Banque de France publiée début juin et qui conforte le gouvernement, qui table officiellement sur 1 % de croissance sur l'année. Mais est-ce grâce au travail néo-libéral du gouvernement Valls, et la politique présidentielle ? Voilà qui nous étonnerait, les prévisions de reprise de l'activité en France étant tout simplement dues à un contexte mondial, ou plutôt occidental, qui ne se joue pas dans les couloirs de Bercy et de l’Élysée, ni d’ailleurs dans aucun gouvernement de la planète, les États ne faisant que subir les fluctuations, les croissances ou décroissances en étant juste les conséquences, et il en sera ainsi tant que nos État ne prendront pas leurs distances et leur indépendance face aux systèmes économiques mondiaux.
Pour nous MDE ces distances et indépendances sont à la base de notre politique, une vraie  séparation entre croissance, décroissance et vie sociale et citoyenne, et tout cela pour une raison qui, à nous, parait évidente, celle que ce n’est pas aux citoyens de supporter les conséquences des absurdités de l’économie mondiale. Notre travail en tant que formation politique, et nous l’espérons un jour en tant que gouvernement, est avant tout de protéger la population de ces fluctuations mondiales, car si pour nous tout sans exception doit être créé autour de ce qui est essentiel à la vie, alors l’économie mondiale ne doit rien avoir d’essentiel dans nos vies.
Etats Unis d'Amérique
18.06.15
Etats-Unis. L'abolition de la torture votée par le Sénat.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, la totalité des démocrates, ainsi que certains républicains, étant favorables à cet amendement, le but étant d'éviter les abus constatés à l'encontre des suspects accusés de terrorisme suite aux attentats du 11 septembre 2001. Si cet amendement devient une loi, l'accès aux personnes détenues par les autorités américaines devra être garanti par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR).
Et maintenant, à quand l’abolition des armes aux USA ?
En Grèce
28.06.15
Référendum, Grèce. Tsipras aurait-il enfin du cran ?

Ça y est l’homme se réveille enfin, claquant la porte au nez des néo libéraux Européens en engageant son peuple dans un référendum ?
Un peu tardive comme décision, d’autant qu’il est légitime aujourd’hui de se poser la question du pourquoi un référendum, pour quelle raison exactement, avec quel aboutissement ?
Rappelons-nous qu’en 2011 Alexis Tsipras considérait que le référendum voulu à l’époque par le gouvernement Papandréou était un « tour de passe-passe pour gagner du temps ». Aujourd'hui, les rôles sont inversés le référendum voulu par le Premier ministre de la gauche radicale ne ressemblant qu’à une passation de l'échec de son gouvernement à la responsabilité du peuple grec. Pas terrible, si encore comme nous le soutenons depuis l’élection de Tsipras, il y avait une formule économique et politique, quelque chose de nouveau dans le comportement de la Grèce, capable non seulement de remettre à leur place le club fermé des néo libéraux de l’UE, tout en garantissant une nouvelle forme économique, sociale et donc politique. Mais non, rien, Tsipras restant un communiste, un gauchiste radical incapable de se remettre en cause et donc d’apporter un vent nouveau à son peuple. 
N’oublions pas que si aujourd’hui la Grèce ne trouve pas de solutions « viables et intelligentes » pour sortir définitivement de sa dette, celle-ci courra Ad vitam æternam, il est donc obligatoire qu’un gouvernement dans ce pays, mais aussi dans les autres nations de l’UE, trouve des formules capables d’imaginer une vie sociale économique et politique, permettant de sortir de ce gouffre ultra libéral européen. 

La création et la mise en place de ce type de formule, est le seul sens de la formation politique que je dirige, notre seule motivation étant que « tout sans exception soit avant tout créé autour de ce qui est essentiel à la vie », à commencer justement, par nos modèles politiques, sociaux et économiques. Si la Grèce employait ces formules, alors l’histoire de cette dette, des souffrances de ce peuple seraient définitivement du passé.
 
Europe
18.06.15
Maintenant l’Europe fasciste a un groupe parlementaire !

Sous l’égide de Marine Le Pen et de Marcel de Graaff du PVV néerlandais, ce groupe va rassembler la pire bande de salopards d’Europe, pour certains ouvertement antisémites et xénophobes ne laissant aucun doute sur leurs idéologies. La constitution de ce groupe baptisé « Europe des Nations et des Libertés », permettra aux eurodéputés FN et à leurs alliés de bénéficier d’une meilleur audience au sein du parlement mais aussi médiatique, la cerise sur le gâteau étant dans le versement dans les cinq ans, d’une subvention allant de 20 à 30 millions d’euros venue directement du Parlement européen, c’est-à-dire de vous et de nous ! 
Espoir tout de même, car ce groupe reste fragile en son cœur, les mésententes, crises et autres dépassements de mots que certains ne peuvent s’empêcher de lâcher salissant l’image de formation politique « propre » qu’aime M Le Pen. Le seul but de ce groupe parlementaire est de saborder l’UE de l’intérieur, la muter en égrainant tant qu’il se peut leur doctrine « Nazi hard » ces gens étant bouchés, et pas que du nez, par le manque d’humanité.
En France
17.06.15
Prélèvement de l'impôt à la source

Est-ce une évolution, oui sans aucun doute, étant une simplification attendue depuis longtemps, la France étant l’un des deniers pays de l’UE à adopter ce système. Ce prélèvement à la source qui commencera dès le 1er janvier 2018, se fera directement sur vos bulletins de paie, ce dernier laissant apparaître une nouvelle ligne portant le montant prélevé de votre impôt.
Alors oui ça reste une évolution, mais n’oublions pas quand même que pour nous MDE, l’impôt reste une pratique moyenâgeuse, l’imposition prouvant d’une société malade, incapable de s’assumer. Nous attendons donc impatiemment la prochaine évolution, celle d’une société guérie, n’ayant donc plus besoin d’être soignée par des prélèvements d’impôts, proposition que nous faisons d’ailleurs dans le cadre du système de l’A.d’Ex.
France - Russie
Des députés français en Russie et en Crimée

Alors que les occidentaux dans leur ensemble, ainsi que nous MDE condamnons ce référendum, une dizaine de députés Français menés par le député, « pro russe », de droite Thierry Mariani, néo libéral de « Les Républicains » parti de Nicolas Sarkozy, ont rencontré les autorités de la Russie et de la Crimée pour « maintenir le dialogue », qui apparemment d’après eux n’existe plus, en, entre autres, soutenant le référendum qui a eu lieu en Crimée.
Pour nous c’est clairement un coup de poignard dans le dos de la France, de l’Europe et de la communauté internationale que nous condamnons fermement, ne pouvant accepter que quelques députés décident, en accord avec leur parti et certainement le chef de ce dernier, de s’adonner à une politique parallèle à celle du gouvernement Français et des actions de l’Europe. Ces gens sont pour nous tout simplement une honte pour la France et les Français.
En France
16.06.15
Air France en danger de mort

Alors que les prévisions misent sur un doublement d’ici 2030 du trafic aérien mondial, la compagnie nationale se retrouve en danger, et c’était prévisible. C’était prévisible car pour commencer, dans ce monde libéral, il n’est plus admis qu’un Etat ait de possessions, capitalise lui-même pour l’avenir de ces citoyens, devant donc se défaire ici d’Air France, en privatisant ou déstructurant d’une manière ou d’une autre cette compagnie nationale . C’était prévisible aussi parce que le marché aéronautique change, se démocratise, les prix baissent, les pilotes ne devenant plus que des convoyeurs comme les autres, de simples routiers de l’air, loin de l’image persistance en France du fier commandant de bord, ayant dû faire de hautes études, pilotant un vaisseau d’un continent à un autre. Et ça les pilotes de notre grande compagnie nationale ne l’admettent pas, leurs longues études, leurs formations quotidiennes, leurs corps et esprits saints à tout moment, ainsi que leurs responsabilités importantes, celle de centaines de vies humaines faisant d’eux des êtres à part.
Les temps changent, et il faudra bien que les mentalités et fiertés changent aussi, que les uns et les autres mettent de l’eau dans leur vin, car prendre l’avion n’est plus réservé qu’à une élite... et c’est mieux ainsi. 
En France
16.06.15
Loi Macron.

Bis repetita à l'Assemblée : Manuel Valls va engager mardi la responsabilité du gouvernement pour permettre l'adoption sans vote en nouvelle lecture du projet de loi Macron, pressé d'en finir avec un texte qui continue de diviser à gauche.
Pour nous MDE ce n’est pas de la démocratie, le 49.3 étant exclusivement un vol démocratique qui ne devrait même pas exister. Nous MDE nous engageons dans notre volonté de changement constitutionnel, à retirer cet article de la constitution Française, ne le remplaçant par rien, si ce n’est la simple et indispensable démocratie qu’une nation moderne se doit d’avoir. Gilles Ragnaud le président des MDE fustige cette loi depuis toujours, « exclusivement utile aux despérados de la république, des gens pour qui démocratie n’a jamais rien voulu dire. »
La loi Macron passée en force, prouve une fois de plus le peu de respect que les politiques d’aujourd’hui ont de la république, notre rôle à nous jeune parti d’équilibre politique, est de faire en sorte que plus jamais ces gens ne puissent accéder à des postes d’Etat, une démocratie basée sur le volontariat, telle que nous la souhaitons avec Démocracitoyenne, étant un moyen efficace et totalement démocratique de mettre fin aux prédations politiques.
En France
14.06.15
Discriminations : les députés autorisent les actions de groupe.

Les victimes de discriminations pourraient bientôt s’unir pour porter leur cas respectif en justice. Les députés ont approuvé mercredi 10 juin une proposition de loi socialiste visant à instaurer une action de groupe contre les discriminations, une mesure qui vise à encourager les victimes à porter plainte.
C’était attendu aussi par les MDE, qui , s’ils avaient des députés auraient eux aussi soutenu cette proposition de loi.
En France
24.07.15
Le conseil constitutionnel valide "dans les grandes lignes" la loi renseignement

Si la constitution Française accepte ce torchon d’anti libertés et de surveillance, c’est que nous n’avons alors pas la même lecture de la Constitution Française que les membres du conseil constitutionnel.
Nous le savons hélas depuis longtemps, la constitution Française est, comme le reste de ce qui devrait être sacré pour l’État, tels que la laïcité ou les droits de l’homme, devenue qu’un vulgaire outil politique, validant tout et n’importe quoi au nom des Français et de la France.
Nous condamnons une fois de plus les agissements « corrompus » des institutionnels Français, qui ici, au nom de la peur du terrorisme, font là encore passer des intérêts politiques au détriment des Français et de leurs libertés d’être dans la sphère privée et publique.

Nous avons hâte aux MDE d’être élus, de représenter la France et les Français à tous les niveaux de la République, et mettre fin définitivement aux déchéances politiques actuelles et de leurs acteurs.
Soutenez nous, nous allons changer la France.
Etats Unis d'Amérique
24.07.15
Rapprochement USA, CUBA.

C’est très bien, mais !
Mais Cuba reste une dictature communiste dont le respect des droits de l’homme reste équivoque, ne s’étant de plus pour l’instant pas manifestée dans le sens de la création d’une vraie démocratie.
Mais, les dirigeants, les frères Castro en tête, directement responsables de milliers de morts depuis les années 50, ne sont toujours pas jugés pour crime contre l’humanité.
Mais, économiquement Cuba ne pourra pas, si elle veut sortir de sa torpeur, se débrouiller seule, ayant obligatoirement besoin de l’aide de la communauté internationale.
Alors oui, c’est très bien que les Cubains sortent de l’embargo qui les isolent depuis des décennies, mais quelle en sera la suite ?
Là-dessus il n’y a aucun engagement ni de la part de Cuba, ni de la part des Américains, ni même de la part de la communauté internationale.
Il y a donc comme un goût d’inachevé.
Grèce
09.07.15
Tsipras, l’amateur Grec

Après des années de crises, la Grèce n’avait surtout pas besoin d’un premier ministre immature, issu d’une gauche radicale plus habitué aux combats de rue anti capitalistes, qu’aux négociations au plus haut niveaux avec des partenaires économiques. Nous venons d’assister à une semaine de folie, prouvant d’une totale incompétence de la part de Monsieur Tsipras et de son équipe, quittant une table de négociation en pleine séance, organisant à la va vite un référendum extrêmement flou, autant sur la question posé que sur son but fondamental, empêchant, dans une logique à la limite de l’autoritarisme, son peule d’accéder à son argent, soufflant le chaud et le froid, annonçant des réformes tout en étant incapable de les prendre, le tout en fustigeant ses partenaires de reproches en tous genres, en particulier l’Allemagne sur son histoire passé... c’est tout simplement pathétique !

Et pourtant des réformes fondamentales Tsipras pourrait en prendre immédiatement, en retirant par exemple les avantages donner aux armateurs, récupérant d’entré quelque millions d’euros. Il aurait aussi pu prendre les réformes nécessaires à faire cesser définitivement une corruption installé depuis toujours dans ce pays, prendre les décisions capables de mettre fin au clientélisme, ouvrant à des faveurs arbitraires coutant chère au pays. Et même sans cela, Tsipras aurait pu en trois mois de temps, démontré à l’Europe qu’il était possible de faire évoluer une nation sur d’autres concepts politiques et économiques, en étant force de propositions via des innovations utiles à tous, sortant à la fois la Grèce de ses dettes, tout en se passant de nouveaux emprunts, le tout en sortant des sentiers battus, des habitudes et logiques des politiques d’austérités.

Autant j’ai toujours défendu la Grèce dans le pillage qu’elle a subis durant des années de la part des banquiers internationaux, autant je ne peux soutenir une telle quantité d’incompétences politiques et diplomatiques. Il ne fallait de toutes façon pas s’attendre à mieux de la part de radicaux de gauche, prouvant s’il en était encore utile de leurs immaturités et amateurismes, leurs visions du pouvoir étant tout simplement ringarde, n’ayant plus sa place dans un monde moderne. Et c’est pourtant ce genre d’incompétences que proposent ici en France les radicaux de gauche, Mélenchon en tête, mélangeant politique et révolution, obsolescence et évolution, braillement et action réelles.

La Grèce ne peut et ne doit jamais sortir de l’Union Européenne, mais l’EU ne peut et ne doit pas non plus rester si technocrate, devant aussi savoir-faire de la politique, redonner aux citoyennes et aux nations Européennes la force d’une démocratie et d’une liberté volé par une ligue Néo Libérale autocrate, sachant elle très bien ce qu’elle fait, et les raisons pour lesquelles elles le fait. Ces derniers jours de crises, prouvent combien l’union Européenne et fragile et distordu, ayant besoin à la fois d’équilibres et de sagesses, les radicaux, qu’ils soient de gauche ou de droite, n’en étant dans tous les cas pas l’avenir.
 
 
Adhérez aux MDE
Aider à la Métamorphose
de notre société.
Soutenez les MDE
Financer et soutenir l'Évolution.
Contactez les MDE
Les Mouvements près de chez vous.
Suivez l'Evolution
Recevoir les informations des Mouvements.